Patanjali Yoga Sutras

22.01.2018

,,Yogaś citta-vṛtti-nirodhaḥ,,
Yoga est la cessation des fluctuations du mental
(Patanjali Yoga Sutras)

Le Yoga trouve son origine dans des textes anciens ,,Yoga Sutras,, de Patanjali, considéré comme ,,le père,, du Yoga. Le grand sage a compilé ses sûtras (aphorismes) il y a environ 2 000 ans.  On n'en sait pas beaucoup sur ce personnage à part qu'il a écrit les sûtras comme des enseignements pour faire face à souffrance humaine. Patanjali commence son texte avec une définition qui restera imprimée dans les mémoires des yogis de tous le temps.

Yoga chitta vritti nirodhah, yoga est l'arrêt de l'activité du mental. (I.2).
Dans ce Sutra, le mot Vritti : agitation, perturbation, est opposé à nirodha arrêt , interruption, cessation.

Le mental peut atteindre l'état de yoga ou de cessation des agitations mentales (nirodha) grâce à la pratique faite de manière constante, avec enthousiasme, bonne volonté et de manière générale avec une attitude positive. 
Les agitations du mental (vritti) sont au nombre de cinq : le raisonnement juste (ou mieux les moyens de connaissance), la pensée erronée, l'imagination, le sommeil et la mémoire (S I.5 et S I.6).  Elles sont douloureuses (klishta) ou non douloureuses (aklishta).

Patanjali nous offre une représentation de l'humain comme un être souffrant à cause de son psychisme perturbé. Tout être qui est sur terre fait l'expérience de la souffrance causées par l'activité incessante du mental. Cette activité génère inévitablement de l'agitation puisque le mental répond à toute sollicitation venant tant de l'extérieur que de l'intérieur au même instant.

Patanjali Yoga Sutras c'est un recueil composé de 195 aphorismes reliés entre eux comme des perles et repartis en quatre chapitres (les padah)...